Au jour le jour

19 Dec 2017

Nous commençons petit à petit à nous habituer à cette « vie de bus » qui n’a pas grand-chose d’une vie d’appartement. Nous avons toutefois nos petites routines au cours de la journée, même si chacune d’entre elles est différente.

 

Il est rare que nous soyons tous les deux réveillés et motivés à nous lever en même temps. Quand on vit à deux sur si peu de place, il faut coordonner les tâches. Le premier qui est motivé à se lever commence par chauffer l’eau pour le mate, puis s’habille, pendant que l’autre se réveille tranquillement et s’habitue à la lumière. Puis, pendant que le premier prépare le déjeuner dehors, l’autre a assez de place dans le bus pour se changer et ranger le lit. C’est marrant, parce que ça change vraiment presque tous les jours. Puis nous mangeons le déjeuner, en général des fruits, buvons notre mate ou notre café et décidons du programme de la journée : avons-nous envie de bouger ou de rester sur place une deuxième ou une troisième nuit ? Ou devons-nous trouver de l’eau (ce qui est en général le cas après 2 ou maximum 3 jours dans la nature) ?

 

 

Nous restons rarement plus de deux nuits au même endroit. En général, nous passons une journée à écrire notre blog, à bricoler, à lire ou à papoter, puis la suivante à conduire, à faire les commissions, à remplir nos bidons d’eau et de temps en temps à visiter une ville.

 

Un point se rajoute à cette liste, lorsque nous sommes dans un camping : papoter avec d’autres gens qui voyagent comme nous. Âgés en général entre 60 et 85 ans et européens dans la plupart des cas, ces couples ont déjà beaucoup voyagé et sont tout contents de nous raconter leurs histoires et nous couvrir de conseils et d’informations. C’est vraiment intéressant de les écouter et leur générosité est adorable, mais après deux ou trois nuits dans un camping, nous avons hâte de retrouver la tranquillité d’une petite place au milieu de la nature.

 

 

Le soir, je suis souvent la première à avoir faim. Je commence à couper les légumes, puis Stefan prépare la petite cuisinière à gaz et s’occupe de mélanger les ingrédients dans la casserole.

 

Jusqu’ici, nous avons vraiment eu de la chance avec le temps. Il a toujours fait assez beau et assez chaud (au pire avec un pull) pour cuisiner et manger dehors, à part une ou deux fois, où nous avons pu cuisiner dehors, mais ensuite dû souper dedans.

 

Après le souper, nous faisons rapidement la vaisselle, puis restons souvent dehors, à papoter tranquillement de ce que nous avons vécu, de ce que nous aimerions faire ou de ce que nous pourrions bricoler pour vivre plus confortablement. C’est clairement notre moment préféré de la journée. De temps en temps, un verre de vin de la région accompagne ce moment si agréable.

 

 

Dès qu’il commence à faire froid, nous rentrons dans notre petit salon et terminons la journée en lisant, en écrivant, en jouant une partie de Tetris, ou en discutant de tout et de rien.

 

 

 

Please reload

Ähnliche Artikel

Unterstütze uns, während du liest

Neue Artikel zu schreiben und unsere Webseite aktuell zu halten ist viel Arbeit und mit Kosten verbunden. Möchtest du etwas dazu beitragen? Lass deinen Computer für uns Monero minen, während du diesen Artikel liest.

Hier erfährst du mehr dazu

Please reload

GoGoBrunhilde auf Instagram

Newsletter

Solcialmedia

  • Instagram - Black Circle
  • YouTube - Black Circle

Login